mai 21, 2024

Dr Boubakar SAVADOGO, Ministre des Sports, de la Jeunesse et de l’Emploi a procédé ce lundi 29 avril 2024 au Stade Wobi de Bobo-Dioulasso, au lancement des compétitions des sports traditionnels de la 21e édition de la Semaine Nationale de la Culture (SNC).

Il avait à ses côtés, le Ministre d’État en charge de la culture, Jean-Emmanuel OUEDRAOGO, le Ministre nigérien en charge des sports, le Colonel-Major Abdramane Amadou représentant du pays invité d’honneur le Niger.

C’est la lutte traditionnelle qui a servi de plat de résistance pour le lancement des compétitions en sports traditionnels.

Durant quatre jours, ce sont 294 lutteurs, filles et garçons de toutes les catégories et 39 archers qui vont tenir en haleine le public bobolais et l’ensemble des festivaliers venus des quatre coins du Burkina et de la sous-région.

La grande mobilisation de ce premier jour de combat a laissé admiratives les autorités présentes dont le Colonel-Major Abdramane Amadou du Niger. Il trouve une similitude culturelle entre les pays de l’Alliance des États du Sahel (AES). L’engouement de la lutte traditionnelle au Burkina, le laisse penser à une compétition de lutte entre les Etats de l’AES.

Le Ministre Dr Boubakar SAVADOGO, qui a présidé le lancement des sports traditionnels, a exprimé sa joie au regard de la forte mobilisation. « Je me réjouis de voir cette mobilisation ce matin pour l’ouverture concernant la lutte et le tir à l’arc ». D’ajouter, « ces deux disciplines nous voulons les porter très haut dans le domaine de la promotion des sports et des loisirs». C’est donc une aubaine pour le département en charge sports burkinabè, de voir la tenue effective des compétitions dans ces disciplines qui donneront une coloration particulière à la SNC.

Les combats débutés ce matin, se poursuivent jusqu’au jeudi 2 avril 2024 pour les finales.

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×