mai 21, 2024

Le ministre de la Justice et des Droits humains, chargé des Relations avec les Institutions, garde des Sceaux, Rodrigue Bayala à procédé au lancement du « Prix du meilleur engagement citoyen » 2024. Pour cette année, il est possible de faire les dépôts des dossiers en ligne.

Le prix du meilleur engagement citoyen vise à promouvoir les bons exemples d’engagement citoyen en vue de renforcer la fibre patriotique et l’union des Burkinabés dans la construction de la nation. Il met en valeur les actions des citoyens, personnes physiques et personnes morales, qui contribuent au renforcement du vivre-ensemble entre les populations et au développement économique et social du Burkina Faso.

Le ministre en charge de la justice, Rodrigue Bayala

Selon le ministre en charge de la justice, le choix de lancer le prix au dernier jour des journées nationales d’engagement patriotique et de participation citoyenne (JEPPC) n’est pas fortuit. « Nous voulons inviter l’ensemble des citoyens et citoyennes à se mobiliser autour des activités desdites journées et à participer massivement au prix du meilleur engagement citoyen en particulier en proposant des candidatures et en soutenant les actions citoyennes qui témoignent de leur engagement au profit des communautés », a-t-il dit.

Benjamin SOW, Directeur général de la promotion de la citoyenneté et de la paix

Pour cette 7e édition, deux invitations majeures sont à noter. Il s’agit de l’ouverture du prix à la diaspora. Pour cette année, la participation n’est pas réservée uniquement aux personnes physiques et morales des Burkinabè de l’intérieur. Et pour permettre à ces Burkinabè de participer, une plateforme en ligne d’inscription a été lancée, ce qui constitue la deuxième innovation majeure de cette édition. Il suffit, pour les Burkinabè remplissant les critères de sélection, de rendre sur le https://e-citoyennete.gov.bf/pmec et de fournir les informations nécessaires.

Après 7 éditions, le ministère se facilite et fait remarquer de plus en plus les Burkinabè adoptent de bons comportements. « Nous avons constaté que de plus en plus les citoyens burkinabè ont pris conscience de leur responsabilité dans ce pays », a déclaré Benjamin SOW, Directeur général de la promotion de la citoyenneté et de la paix.

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×