Côte d’Ivoire : l’homme politique Fofana victime de menaces de mort

0

Ils sont nombreux les opposants du RHDP, victimes de menaces de tous ordre du pouvoir en place car opposé à leur idéologie. Parmi eux, figure Monsieur Fofana Anbgayon, homme politique engagé dans la cause du panafricanisme qu’a toujours prôné son leader Laurent Gbagbo.

Tout comme un bon opposant politique en Afrique occidentale, les opposants en Côte d’Ivoire subissent en plein fouet des représailles ou des tentatives de menace.

Selon les informations qui nous parviennent, dans ce pays du cacao, certaines personnes n’arrivent presque plus à exprimer leurs opinions sur des sujets d’ordre politique au risques d’être menacées ou parfois incarcérées. C’est le cas de M. Fofana qui milite depuis des années auprès de l’ex président Laurent Gbagbo. Lui et sa famille ont subi des menaces récemment en 2022 le poussant ainsi à se confier à une presse du Burkina Faso. 

Il faut rappeler que M. Fofana s’est exilé au Ghana après l’accession au pouvoir du RHDP pour fuir les menaces de torture de la part « des milices » qui avaient envahi Abidjan en 2011.

En juin 2023, lors des préparatifs pour les élections municipales et régionales de septembre 2023 dans sa région natale, l’homme affirmait être victime de menaces si toutefois il ne retirait pas sa candidature. Craignant pour sa vie, Monsieur Fofana prend l’opinion nationale et internationale à témoins des éventuelles attaques contre lui et sa famille.

Plus loin, il nous a confié que son fils vivant au Québec a été à maintes reprises la cible de ces personnes attachées directement ou indirectement au pouvoir, car ce dernier affichait publiquement ses opinions politiques dans des groupes politiques formés sur les réseaux sociaux. Ces menaces s’étendent dorénavant sur toute la famille. 

Par ailleurs, mis à part cette situation politique, il y a aussi le fait que son fils âgé de 32 ans est visé par des menaces contre sa personne au regard de son choix d’orientation sexuelle particulière. Cette information est vérifiable sur son ancienne page Facebook où il faisait des publications pour le soutien à cette minorité. Dans ce pays, cette minorité se trouve en perpétuelle persécutions selon les rapports de certains organismes humanitaires.

De peur que sa famille ne subisse la même situation que certains opposants qui ont perdu la vie dès leur retour au pays, M Fofana craint pour le retour de ses proches en voyage hors du pays. A titre d’exemple récent : le dénommé PETER 007 un militant pro Gbagbo, a subi cette tragédie dès son retour au pays. Actuellement, le régime a adopté un système de justice et de sécurité à uni-parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *