Lutte contre le paludisme: le CCIA valide le plan d´introduction du vaccin RTS,S dans le PEV

0


Le ministre de Santé et de l’Hygiène publique, Dr Robert Kargougou, a présidé, le 16 janvier 2023, la première session du Comité de coordination Inter-agences (CCIA) du Programme élargi de vaccination.


Le Burkina Faso se prépare à l’introduction du vaccin antipaludique RTS,S dans son programme élargi de vaccination (PEV). Le plan d’introduction dudit vaccin a été validé, le 16 janvier, par les membres du Comité de coordination Inter-agences. Dans la présentation du plan, le directeur de la prévention par la vaccination, Dr Issa Ouédraogo, a fait l´état des lieux du paludisme au Burkina Faso avec 12 231 086 cas notifiés en 2021 dont 4 355 décès. Il a expliqué que 67% des cas notifiés concernent les enfants de moins de cinq ans.


Pour l’introduction de ce vaccin, le Burkina Faso bénéficiera de un million de doses de RTS,S. Dr Ouédraogo a expliqué que le nombre de vaccins est insuffisant ce qui fait que cette vaccination va cibler les enfants de 0 à 23 mois dans 27 districts sanitaires du pays. Le choix des districts se fera sur la base de l’incidence annuelle du paludisme. Pour une vaccination complète, chaque enfant doit recevoir quatre doses. Et pour y arriver, diverses stratégies seront mises en œuvre, a précisé le directeur de la prévention par la vaccination.


Pour le ministre Robert Kargougou, l´introduction de ce vaccin dans le PEV est une bonne nouvelle. Tout en remerciant les partenaires pour leur engagement, il a souligné que ce vaccin permettra va contribuer à faire face au paludisme qui constitue toujours un problème de santé publique au Burkina Faso. Il a invité les techniciens à finaliser le processus pour la soumission du plan au partenaire, dans le temps.


DCRP/MSHP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *