mai 21, 2024

Le Ministre d’Etat , Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel OUEDRAOGO accompagné de ses collègues en Charge de la Défense nationale et des anciens combattants (Kassoum COULIBALY), de l’Education nationale et de la promotion des langues nationales( Sosthène DINGARA),de l’Environnement, de l’eau et de l’assainissement( Roger BARO) et du Secrétaire général du Gouvernement( Mathias TRAORÉ), a parrainé la cérémonie des DONOBLIH ou le retour des initiés des bois sacrés, ce vendredi 12 avril 2024 à Orodara, province du Kénédougou.


Au cours de la cérémonie, le chef de Orodara, Massa TRAORÉ a traduit sa reconnaissance au Ministre Jean Emmanuel OUEDRAOGO et à son équipe pour avoir honoré de leur présence à ce rituel ancestral qui se déroule une fois chaque quarante (40) ans au sein de la communauté Sêmê.

À l’en croire, le dernier DONOBLIH qui date de 1984 portait le nom du père de la Révolution Burkinabè, le Capitaine Thomas SANKARA et l’édition de 2024, porte celui du Chef de l’État, le Capitaine Ibrahim TRAORÉ en signe de reconnaissance de tous les efforts déployés pour la reconquête du territoire national.

Le Ministre Jean Emmanuel OUEDRAOGO se dit satisfait d’avoir parrainé cette cérémonie de DONOBLIH ou le séjour des jeunes dans les bois sacrés car dit-il << À travers les échanges que j’ai pu avoir avec les représentants de Sa Majesté, le chef de Orodara, j’ai compris que les DONOBLIH ou le séjour des jeunes dans les bois sacrés sont un retour à la tradition des jeunes Sêmê, pour s’abreuver à la bonne source, celle des valeurs et des règles ancestrales, afin de servir leur famille et leur pays avec intégrité>>.

Pour ce faire, le chef du département en Charge de la Culture a traduit sa reconnaissance aux légitimités coutumières et à toute la communauté Sêmê qui ont pu préserver cette école de la vie, pour vivre des siècles en dépit des chocs de la modernité .

Conscient que le retour aux sources est une preuve inéluctable pour le développement endogène de toutes les communautés du pays des Hommes intègres, le Ministre Jean Emmanuel OUEDRAOGO a rassuré la population de Orodara de l’engagement de son département à les accompagner pour la perpétuation de leur culture, ce, pour un Burkina libre, prospère et épris de paix.

DCRP-MCCAT

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×